Pour que bébé gigote en toute sécurité

Le blog a déménagé, vous pouvez lire cet article ici.

Niveau : intermédiaire à confirmé

Douillette-entier

Commencée il y a plus d’un an, la gigoteuse de bébé T a enfin vu le jour. Et bébé T n’est plus tellement un bébé. Donc c’est son petit frère ou sa petite sœur qui en profitera. Je ne suis pas peu fière du résultat, même si certains détails laissent à désirer et même si son coût est élevé au final…

Douillette-defaut

Quelques détails laissent à désirer… 

Pour la réalisation cette douillette chaude et confortable, je dis merci à Coudre c’est facile, mon magazine de chevet. Je recommande vivement ce bimestriel qui propose plein de projets à faire soi-même avec des explications relativement simples à suivre : notamment des sacs à main, des doudous, des accessoires… Bref, à chaque fois, j’ai envie de tout réaliser ou presque. Le seul bémol c’est le prix du magazine, que je trouve un peu élevé, mais difficile d’y échapper quand on n’a pas d’annonceur.

Le modèle proposé est vraiment très joli, mais si c’était à refaire, j’aurais les yeux moins gros que le ventre étant donné mon niveau. J’ai eu l’idée lumineuse d’agrandir la douillette (ça ne devait pas être assez difficile…) pour qu’elle convienne à un bébé d’un an. Je m’étais basée sur les douillettes du commerce, mais j’ai du me planter dans mes calculs. Parce que si elle est nickel en longueur, en largeur, c’est une autre paire de manche. Il a intérêt à être taille mannequin bébé deuxième du nom. Pour simplifier le modèle, on peut aussi ne choisir qu’un seul tissu pour le devant de la gigoteuse. Autre solution : supprimer l’empiècement en forme de cercle et les rubans. Ne maniant pas assez bien la machine à coudre, j’ai procédé à la main pour cette partie. C’est (beaucoup beaucoup) plus long, mais au moins, on est sûr du résultat.

Douillette-empiecement

Douillette-rubans

Douillette-ruban

Une autre petite difficulté a été la fermeture éclair. J’ai bien songé à la cranter, mais je n’ai pas osé, j’aurais du…

Pour les boutons pression, j’avoue n’avoir pas bien compris pourquoi on les posait en dernier, une fois la douillette entièrement terminée et non pas quand la doublure n’est pas complètement cousue, afin de cacher les fils disgracieux… Mais, c’est un détail.

Quoi qu’il en soit, après quelques (bonnes) heures de travail, la gigoteuse est là ! Et vous, vous vous lancez quand ?

Publicités

4 réflexions sur “Pour que bébé gigote en toute sécurité

Et vous, ça vous inspire quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :